Le recyclage des briques à boisson permettrait d’économiser chaque année autant de bois qu’il pousse sur l’équivalent de 11’000 terrains de football.  

Le recyclage des briques à boisson peut réduire l’impact environnemental d’environ 40% par rapport à l’incinération.

Le recyclage des briques à boisson préserve les ressources

En les recyclant, on libère de la place dans le sac poubelle – ce qui se traduit par une économie des frais.
 

Après le verre et le PET, les briques à boisson représentent la troisième plus grande catégorie d’emballages. Il se vend environ 700 millions de briques à boisson chaque année en Suisse. Cela correspond à quelque 20’000 tonnes d’emballages.

Les briques à boisson sont encombrantes.

Des études ont démontré qu’en Suisse, 89% des consommateurs se déclaraient prêts à faire le tri des briques à boisson et à les rapporter si la possibilité d’un point de collecte leur était offerte.

 

Les expériences pratiques menées dans les communes pilotes et chez Aldi Suisse corroborent ce besoin des clients.

9 personnes interrogées sur 10 souhaitent recycler

Comment fonctionne le recyclage?

Les briques à boisson collectées sont traitées dans une usine à papier de telle sorte que les fibres de carton récupérées puissent être utilisées pour de nouveaux emballages en carton ondulé.

 

Le mélange plastique-aluminium résiduel peut être valorisé comme combustible dans des fours à lit fluidisé afin de produire du courant (scénario actuel pour la Suisse).

Pourquoi n’y a-t-il pas davantage de points de collecte?

Cette vidéo explique pourquoi il n’y a pas davantage de points de collecte des briques à boisson actuellement.

 

Vous souhaitez en savoir plus?

Super, tant mieux!

Vous souhaitez nous aider?

Vous souhaitez en savoir encore plus?

  • gkr_e-mail
  • Facebook - Schwarzer Kreis
  • Instagram - Schwarzer Kreis
gkr_love.png

Restez informé – abonnez-vous à notre newsletter.