Menu
de | fr

Aldi Suisse ne reconduit pas la collecte de briques à boisson en raison de la forte demande.

 

Les quantités retournées auprès des filiales ont dépassé toutes les attentes, ce qui incite ainsi le discounter à ne pas poursuivre ladite collecte. «Aldi Suisse est un pionnier et nous lui sommes reconnaissants de son engagement au cours des dernières années», souligne Josef Meyer, président de l’association RBS. «Grâce à cette expérience, nous avons aujourd’hui la certitude que la collecte fonctionne bien auprès des détaillants.»

Timo Schuster, directeur national d’ALDI SUISSE : «Avec notre collecte pilote de briques à boisson, réalisée conjointement avec les bouteilles en plastique pendant trois ans, nous avons démontré que le recyclage de cette fraction est faisable sur le plan technique et qu’il permet de répondre à un besoin fondamental des clients. Une collecte à l’échelle nationale ne fonctionnera de façon durable que si tous les acteurs du marché jouent le jeu.»

À présent, la politique et l’économie doivent enfin unir leurs forces afin que la Suisse puisse réellement mériter sa réputation de pays du recyclage. En effet, une collecte des briques à boisson usagées pourrait être introduite à l’échelle suisse dès demain.

Nous restons dans le coup! Cela fait des années que nous nous engageons en faveur d’une solution volontaire. Compte tenu de la situation actuelle, cela ne semble toutefois pas être une option. Voilà pourquoi nous allons examiner les solutions en place dans d’autres pays et tenter de déterminer lesquelles peuvent être transposées en Suisse. Il paraît inconcevable que ce qui est possible depuis des décennies chez nos voisins ne le soit pas en Suisse, un pays où les consommateurs plébiscitent précisément le recyclage.

 

Vous trouverez de plus amples informations ici