Menu
de | fr
Collecte pilote: de la théorie à la pratique

De 2012 à 2014, l’Association pour le recyclage des briques à boisson Suisse a évalué la pertinence et la faisabilité d’une collecte séparée à l’échelle nationale pour le recyclage des briques à boisson. Pour ce faire, 90 points de collecte accessibles au public ont été installés dans plus de 70 villes et villages, dans les communes, les entreprises d’élimination des déchets et les commerces de détail. Les résultats parlent d’eux-mêmes.

Significatif sur le plan écologique

  • En termes d'impact environnemental, le recyclage des briques à boisson est une bien meilleure solution que le recyclage thermique dans une usine d’incinération des ordures ménagères (UIOM).
  • Par rapport à l’incinération dans une usine d’incinération des ordures ménagères, le recyclage des briques à boisson permet de réduire jusqu’à 40% l’impact environnemental.

Acceptation générale du grand public

  • La collecte de briques à boisson est populaire auprès de la population.
  • Les retours positifs sont là: les utilisateurs sont motivés par l’offre.
  • 89% de la population recycleraient les briques à boisson si on leur en donnait l’occasion. 


Collecte propre

  • La matière collectée est d’une grande pureté.
  • Les erreurs de tri s’élèvent à moins de 3%.
  • En outre, la collecte des briques à boisson signifie qu’il y a moins de déchets dans d’autres collectes.

Matières premières secondaires précieuses

  • Les briques à boisson recyclées sont utilisées pour produire du papier transformé ensuite en carton ondulé.
  • Les fibres de papier peuvent être réutilisées jusqu’à sept fois.
  • Le plastique et l’aluminium sont utilisés comme combustibles dans la production d’électricité.

Coûts du système comparables

  • Les coûts du système se situent dans les limites des systèmes de collecte existants, comme le recyclage des bouteilles en PET.
  • Des systèmes de financement éprouvés sont applicables, par exemple une taxe anticipée de recyclage (vRB).
  • Un financement anticipé couvrant les coûts est possible avec 1,5 à 2,5 centimes par 
emballage.
Le recyclage des briques à boisson ferme un autre cycle